S'éclater la gueule par terre, pis se relever encore et encore...

Publié le par Miles

S'éclater la gueule par terre, pis se relever encore et encore...

J’écris cet article avec le blues, je dois bien l’avouer. Aujourd’hui, ça ne feel pas. Je n’ai pas de raison particulière, ni de mauvaise nouvelle, mais je ne sais pas, je ne me sens pas bien. En ce moment, j’ai du mal avec tout ce qui a attrait autour de moi concernant la maladie. Je ne sais pas si je vous l’ai dit, mais en plus d’avoir Madame douleur, j’ai aussi la fille, Mademoiselle l’épilepsie. Alors ce n’est pas tellement de les avoir le plus contraignant, c’est surtout qu’elles ne sont pas stabilisées. C’est un poids lourd à porter et aujourd’hui, mes épaules croulent sous lui. Ça m’arrive d’avoir des jours sans. Comme nous tous. J’en ai marre de prendre l’antiépileptique de service, en me rappelant que ce n’est pas sûr que le traitement  marchera (j’ai été prévenu, ça fait juste le 3e en un an), on connaîtra le résultat en octobre.

Ces jours-là, je me sens déconnectée et les gens autour de moi sont comme des étrangers. Ou alors j’ai l’impression que les gens me regardent et me dévisagent parce que je ne sais pas, je dois dégager quelque chose de bizarre, un peu comme si je suis la folle de service désignée. Alors généralement, je me mets en retrait et je reste avec mes animaux, ne parlant à personne, parce que je n’ai pas envie. Je détourne les yeux quand on me regarde, j’évite de parler au monde.

Et puis, en regardant un peu partout, j’ai vu des petits signes de la vie qui m’ont redonné le sourire. J’ai lu cette interview réalisée par Bernishoot de Gilles Milo-Vacéri, Auteur professionnel. Lire les propos de cet homme m’a passionné m’ont rappelé les raisons qui font que j’écris. Puis, il y a cette interview de Johnny H. dans un célèbre magazine qui parle de sa nouvelle tournée et du vieux rock, du rêve qu’il procurait.

Pourquoi laisser le temps passer ? Au lieu de consacrer du temps à le regarder filer, autant mettre son énergie dans ses rêves. Je veux réaliser mes buts. Voir un jour un de mes livres publiés dans une librairie ou le rayon littéraire d’un grand magasin. Pourquoi est-ce que moi aussi je ne pourrais pas le faire ? Pourquoi est-ce que moi aussi je ne pourrais pas être la prochaine Gavalda ? Musso ? Lévy ? Si vous avez un projet, comme par exemple partir vivre à l’étranger, pourquoi serait-il de suite voué à l’échec ? On a des ressources, des capacités, des qualités ! Il n’y a pas que des défauts dans la vie ! Alors oui je me suis cassée la gueule, mais je me relève. Après tout, c’est une chute comme une autre. Je repars de suite travailler sur mon recueil de nouvelles. J’ai décidé de l’envoyer sur un site qui met en relation les auteurs avec des éditeurs si le livre est sélectionné. Le lien est disponible ici. Alors il ne le sera peut-être pas. Mais j’en ressortirai avec des commentaires constructifs qui m’aideront à m’améliorer. Allez hop, au boulot, avec un café et le sourire !

Ps : Merci à vous de me lire, de me suivre dans mes moments de joie et de peine. C’est vous qui m’avez inspiré cet article et l’envie de me confier. Cela m’aide vraiment, car c’est toujours un immense plaisir que de lire vos commentaires, voir vos likes et suivre vos univers. Alors un grand merci.

Rendez-vous sur Hellocoton !
S'éclater la gueule par terre, pis se relever encore et encore...

Publié dans Maladie

Commenter cet article

Bernieshoot 13/07/2016 18:48

comme j'aimerais te lire à nouveau ... donne des nouvelles ...

gladwood 03/09/2015 20:45

Nous avons tous des jours, périodes dur. Ou on a pas le moral, pas l'envie. Le "coup de blues" quoi. C'est "normal" ! C'est une bonne chose d'écrire dans ces moments la.
Moi souvent ca me fait un bien fou. Mais je n'est jamais eu ton courage... Jamais je n'est mis en ligne tout les articles que j'ai pu écrire en cas de coup de mou...

Bisous, prends soin de toi !

Bernieshoot 03/09/2015 19:05

eh bien si mon interview t'a apporté un peu de soleil et de sourire j'en suis très heureux, cette interview est à mon avis humainement la meilleure. courage à toi