Prendre le temps, tout simplement...

Publié le par Miles

Prendre le temps, tout simplement...

Hi guys !

J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui c’est repos, après avoir travaillé tout le week-end.  Toute cette semaine, j’ai entendu parler de petits bonheurs, du fait de prendre le temps et tout plein d’autres jolies choses. Tout ceci a tourné dans ma tête. Et puis hier, la vie m’a permis de comprendre l’importance de mettre les choses en pratique. Je vous explique.

Encore un dimanche après-midi en sous-effectif. Je devais finir à quinze heures pour reprendre à dix-huit heures, sauf qu’on avait des absents. Alors autant vous dire que mon collègue était passablement énervé. À quinze heures, je ne suis pas partie, pour tout vous dire j’ai travaillé de midi à dix-neuf heures sans pause. Au mieux, j’ai dû boire trois fois et manger un sandwich entre deux préparations de produits et le nettoyage de ma cuisine. Plutôt que m’énerver et pester contre la responsable des plannings, j’ai décidé d’opter pour le sourire, le calme et l’encouragement. J’étais dans ma cuisine et je préparai tranquillement mes produits. Je souriais, je chantonnais. Et j’ai vu autour de moi des clients énervés, le peu d’équipiers trimer pour essayer de sauver le service. J’ai pris le temps d’observer plus que d’habitude et c’est là que j’ai compris que parfois ça ne sert à rien de s’énerver. On met notre énergie dans une colère futile, on se détruit pour rien parce qu’au final être en colère ne changera pas les choses. Alors je ne dis pas qu’il ne faut pas s’énerver, mais exprimer sa colère de façon calme et posée pour engager le dialogue est peut-être la meilleure des choses. C’est pourquoi j’ai décidé de prendre le temps désormais, de m’astreindre à cette discipline de vie. Prendre le temps de boire mon café, prendre le temps de me faire des soirées lectures, de partager plus de choses avec mon homme…  et j’ai eu beaucoup moins mal au dos ! Comme quoi le mauvais stress influe sur notre organisme de façon considérable. Au final, malgré mes courbatures, je me sens plutôt bien et un peu moins fatiguée que d’habitude. Je n’ai pas pris plus d’antidouleurs que ça malgré la douleur, parce que j’en ai marre. Ils me fatiguent parfois plus qu’autre chose.

Alors on va dire que prendre le temps est ma nouvelle philosophie de vie. Comme le dit si bien Churchill, c’est dans la difficulté que l’on voit l’opportunité pour ceux qui sont optimistes. À consommer sans modération ! Et ça fait vraiment un bien fou !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Happy

Commenter cet article

Bernieshoot 29/09/2014 19:17

ah oui prendre le temps .. j'adhère ...